Défendons la jeunesse trans!

Le Syndicat Industriel des Travailleurs et Travailleuses vous invite à son contingent à la contre-manifestation à la défense de la jeunesse trans, ce samedi, le 21 octobre. Par la présente, nous endossons l’appel d’une coalition de groupes pour faire barrage à la haine anti-trans.

Pink Bloc / Montréal – Tiotià:ke

 600 rue Fullum (Ministère de l’éducation du Québec)
 21 octobre, à partir de 10h

Contexte :

Le 21 octobre prochain, une alliance composée de groupes religieux conservateurs et d’un assortiment d’individus issus des milieux réactionnaires et conspirationnistes organisent dans plusieurs villes canadiennes une série de manifestations contre «l’enseignement de la culture du genre et la transformation du sexe» (sic).

À Montréal, l’organisation est principalement assumée par «Ensemble pour protéger nos enfants», un groupuscule jouissant d’une portée considérable au sein de certains réseaux communautaires musulmans conservateurs de la région de Montréal. C’est-ce groupe qui a organisé la manifestation «1 Million March for Children» au centre-ville de Montréal le 20 septembre dernier. Rappelons que cet événement avait réussi à mobiliser plusieurs centaines de personnes  pour manifester contre l’éducation à l’inclusion et à la diversité sexuelle et de genre dans les écoles, sous le prétexte douteux de la primauté des «droits parentaux». 

Quoi qu’en disent les organisateur·rices, ces manifestations s’inscrivent en fait dans un ressac haineux organisé trouvant ses origines dans les mouvements d’extrême droite et chrétiens fondamentalistes aux États-Unis. Elles menacent directement les droits fondamentaux des personnes trans et non binaires, et implicitement, la sécurité des communautés LGBTQ+ dans leur ensemble. Elle prend spécifiquement pour cible le droit des enfants et des jeunes trans et non binaires de mieux comprendre qui iels sont et quelle est leur place dans le monde. Il est démontré que l’éducation à la diversité et à l’inclusion sauve des vies, et on ne peut accepter que ces mouvements mettent ainsi en danger la vie de jeunes personnes trans et non binaires. Toustes les jeunes méritent des environnements scolaires sécuritaires où iels peuvent s’épanouir!

Le 20 septembre, des centaines de personnes avaient répondu à l’appel à bloquer les transphobes, mais malheureusement, ceux-ci avaient aussi réussi à mobiliser largement.  

Événement :

C’est dans cette optique qu’une coalition d’organisations trans et queers et de groupes alliés vous invite à prendre la rue, le 21 octobre prochain, pour faire barrage à la manifestation anti-trans du groupe «Ensemble pour protéger nos enfants» et de la prétendue « 1 Million March for Children».

Que vous soyez trans, que vos ami·e·s ou vos enfants le soient ou que vous soyez simplement opposé·e·s à l’offensive en cours contre la jeunesse trans et la communauté en général, nous avons besoin de vous le 21 octobre pour contre-manifester!

On se prépare à faire face à des nombres importants de l’autre côté et on a l’intention de leur faire face aussi longtemps qu’il le faudra. Si vous ne pouvez pas être là à 10h, venez quand vous le pouvez! Suivez les réseaux du P!nk Bloc pour rester informé·e·s de la situation sur le terrain!

Les groupes et individus allié-es sont encouragé-es à venir!

Cette fois-ci, nous sommes prêt-es!

Ensemble, faisons barrage à la haine et à l’exclusion.

Mots d’ordre :

Pas de place pour la transphobie
Pas de place pour le racisme et l’islamophobie
Notre combat, c’est celui de la libération trans et de la libération de la jeunesse.

Contre la haine, le fascisme et l’exclusion!
Défendons la Jeunesse Trans!

Consignes et renseignements :

  • Portez le masque (comme mesure de sécurité — beaucoup d’acteurs anti-trans filment leurs opposant·es pour les doxxer). Ne vous laissez pas filmer!
  • N’hésitez-pas à venir en groupe, avec ami·es ou en famille! Si vous venez seul·es, on vous encourage à vous regrouper sur place.
  • Apportez vos bouteilles d’eau!
  • De la bouffe (végane) et du café seront servis sur place. N’hésitez-pas à apporter vos propres collations!
  • Prévoir une ambiance festive!
  • Les groupes et individus allié·es, les associations étudiantes et les syndicats sont fortement encouragé·es à venir! On a besoin de soutien, plus que jamais.
  • N’hésitez-pas à apporter des appareils ou instruments qui font du bruit (haut-parleurs, tambours)!
  • Évitez de parler aux acteur·rices anti-trans. Le dialogue nécessaire pour les déradicaliser ne peut qu’avoir lieu ailleurs!
  • Évitez de parler à la police et aux médias.
  • L’expression de commentaires islamophobes ou xénophobes ne sera pas tolérée.

Si votre organisation souhaite endosser cet appel, nous vous invitons à nous en informer à l’adresse : pinkbloc@riseup.net

Un appel de :

Avec l’appui de :

Scroll to Top